L’outre-Mer profite des vacances de Noël sans couvre-feu

outremer

Contrairement à la métropole, l’Outre-mer ne subira pas de couvre-feu pendant les fêtes, et ce détail devrait faire mouche auprès des vacanciers en quête de soleil… et de liberté !

Les professionnels du tourisme dans les starting blocks

Les territoires ultramarins se réjouissent, comme les Antilles, de l’absence de couvre-feu chez eux car l’allègement des restrictions sanitaires et l’autorisation des déplacements inter-régionaux devraient inciter les vacanciers à opter pour les îles. Les restaurants vont reprendre ici et là du service, les plages sont ouvertes et les activités nautiques permises dans le respect des gestes barrière. 

La Réunion attend elle aussi le retour des touristes alors que le virus a là aussi lourdement impacté une activité essentielle pour l’île.

Les compagnies aériennes renforcent leur desserte

Sur plusieurs destinations, Air France a choisi de renforcer sa desserte afin d’adapter son offre au désir des voyageurs de profiter du soleil d’hiver dans les îles et de la liberté due à l’absence de couvre-feu. Air Austral et Corsair assurent aussi davantage de vols de et pour la Réunion. 

Un prérequis : les tests obligatoires

Le Premier ministre a bien rappelé qu’un test négatif au Covid-19 était toujours obligatoire pour se rendre en Outre-mer, même si les règles ne sont pas partout les mêmes.  La Nouvelle-Calédonie impose ainsi une septaine dans des hôtels dédiés à l’arrivée.